Le port d’Osaka, l’aquarium et autres (lundi 4 avril 2011)


Nous sommes parties sous le soleil mais le fond de l’air était encore frais, direction le port d’Osaka. Nous visitons d’abord le grand aquarium empli d’enfants avec leurs parents. Je pensais que la rentrée des classes avait déjà eu lieu ayant vu des étudiants le vendredi précédent mais a priori, les plus jeunes n’ont pas encore commencé l’école. L’aquarium d’Osaka présente la faune (poissons, pingouins, otaries…) autour de l’anneau de feu c’est-à-dire l’anneau volcanique autour du Pacifique. Cette visite nous fait descendre de la surface des bassins de l’aquarium jusqu’au sol et nous pouvons voir ainsi des poissons et autres de toutes tailles, couleurs et formes. Les plus impressionnants sont les énormes araignées des mers qui nous font plonger quasiment dans le film d’horreur et les méduses qui terminent la visite sur une note de poésie et de douceur.

Ensuite, nous avons rejoint le quai pour monter à bord de la Santa Maria et voir le port d’Osaka et les ponts qui l’enjambent. Cette croisière de 50 minutes nous a permis d’observer ces grands ponts dont le pont rouge en métal à deux étages pour les deux autoroutes qui l’empruntent. J’ai observé avec admiration un homme, chargé de la maintenance, je suppose, marcher sur un chemin piétonnier qui surplombe les deux routes. La croisière nous donne une excellente vue d’ensemble des quais du village de Tempozan et de sa grande roue.

Nous avons ensuite mangé une okonomi-yaki, une spécialité d’Osaka dans la Naniwa Kuishinbô Yokochô. Evidemment, nous n’avons pu échapper à la session de shopping dans le Tempôzan Marketplace. Avant de quitter Tempôzan, pour nous diriger vers Cosmosquare, nous sommes montées dans la grande roue. On pourrait craindre le vertige à l’arrivée au sommet de ses 112 mètres, surtout avec le hurlement du vent autour de la cabine. Cependant, la montée se fait à un rythme tellement lent que l’on ne se rend pas compte qu’on a atteint insensiblement le point culminant de la roue pendant qu’on observait le paysage entre le port et la ville qui s’offrent à nos yeux par une journée claire et ensoleillée.

A notre arrivée, le musée maritime était fermé et nous avons dirigé nos pas vers le sanctuaire pour les oiseaux proche du musée. Cependant, ce sanctuaire ne permet pas d’atteindre le bord de mer et nous pouvons observer les oiseaux présents sur un étang au milieu d’un parc. La nature a cette force que même au milieu d’un environnement fortement industrialisé comme l’est cette zone portuaire d’Osaka, elle sait survivre dans les espaces qui lui sont laissés.

Nous avons atteint le sommet du world trade center d’Osaka pendant que le soleil se couchait et nous avons encore pu observer les lumières du port et de la ville jusqu’à l’horizon. Cette agglomération avec sa circulation incessante sur les autoroutes nous donne sa vraie dimension la nuit tombée et je regarde chaque petite lumière comme une ou plusieurs autres vies qui suivent leur cours avec leurs joies, leurs peines, leurs craintes et leurs espoirs.

Nous avons côtoyé ces autres vies japonaises pour le retour à l’hôtel avec les salary men rentrant chez eux. Cette fois-ci, nous avons emprunté le wagon « women only » et cela fait bizarre d’avoir un wagon de train avec uniquement des femmes surtout quand on a l’habitude de la grande diversité du métro parisien. Pourtant, je n’ai pas l’impression d’être totalement hors de mon élément dans cette grande ville même si pour les Japonais, je dois vraiment avoir un comportement de touriste.

 

Related Posts SliderAutres articles
Le Japon traditionnel à Nara (mercredi 6 avril 2011)
La journée fut remplie et bien fatigante à Nara. Après un trajet en train en pleine heure de pointe du matin à Osaka, nous avons rejoint Nara où des Japonais, ...
lire la suite
Parfum de pluie sur Osaka (vendredi 8 avril 2011)
La météo à la télévision l'avait pourtant annoncé mais j'ai été trop optimiste : la pluie est tombée sur Osaka pendant que nous visitions le Shintennoji. Cette atmosphère pluvieuse a ...
lire la suite
Un dimanche sous les cerisiers en fleur à Osaka-jô (dimanche 3 avril 2011)
Après le samedi shopping, nous avons choisi de voir les habitants d'Osaka pour la sortie du dimanche sous les cerisiers en fleur dans le parc du château, l'Osaka-jô. Cependant, nous ...
lire la suite
Une journée à Kyoto en kimono (mardi 5 avril 2011)
La journée était consacrée à une rapide visite de Kyoto au départ de la gare de Shin-Osaka à 5 minutes de notre hôtel. Nous avons pris le shinkansen, le nozomi ...
lire la suite
Kobe en musique (samedi 9 avril 2011)
Notre visite du port de Kobe et de ses abords pourrait se résumer, pour ma part, en musique. En effet, à notre arrivée, la brume cachait l'horizon sur la mer ...
lire la suite
Le Japon traditionnel à Nara (mercredi 6 avril
Parfum de pluie sur Osaka (vendredi 8 avril
Un dimanche sous les cerisiers en fleur à
Une journée à Kyoto en kimono (mardi 5
Kobe en musique (samedi 9 avril 2011)

À propos de leviacarmina

Bienvenu(e) sur mon blog. Bonne lecture et n'hésitez pas à laisser un commentaire.
Ce contenu a été publié dans Japon, Kansai, voyage, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Poster un commentaire